Manifesto 1.0

(scroll down for English)

– FR –

Cessez le travail à la chaîne! Enchaînez les idées, les images et le mouvement! Artisans des médias de partout dans le monde, un moment historique est advenu: du temps reculé des scribes jusqu’aux blogueurs, du cinématographe des Lumière jusqu’au dernier cri des cellulaires-caméra, les moyens de production et de distribution sont de nouveau à portée de tous! Pendant des décennies, voire des siècles, quelques-uns ont essayé de limiter, déformer et manufacturer ce que l’on voit et ce que l’on entend. Ceux qui détiennent les clés de l’Industrie tentent encore d’huiler l’engrenage, produisant en série des succédanés instantanés, entretenant de faux espoirs, salissant l’art de leurs intérêts propres. Mais il y a une fissure dans les murs de la Grande Industrie Médiatique, et nous qui actionnons et faisons rouler les machines, nous sommes sur le point d’ouvrir grandes ses portes prenant part à la Révolution numérique. Nos yeux sont ouverts au grand potentiel de l’infrastructure existante, et nous avons les outils en main pour la remodeler vers une nouvelle ère. En se réappropriant l’Industrie, nous proposons un nouveau modèle de travail – celui de cogiter, produire, et partager du contenu significatif; d’accorder une place centrale aux efforts de créativité et de collaboration des artisans des médias; de répondre aux besoins et aux demandes d’un public diversifié et global; et de prendre pleinement possession du rôle que nous pouvons collectivement jouer pour défendre l’environnement et le bien commun, au profit de tous les citoyens. Non seulement nous sommes indépendants, mais nous sommes interdépendants. Nous sommes Makila.

En tant que Makila, nous sommes engagés à oeuvrer pour:

1 – un travail à un salaire équitable, une reconnaissance et un mot au chapitre justes- briser le modèle traditionnel de propriété et redéfinir la paternité d’oeuvres.

2 – créer un environnement qui stimule la spontanéité, la collaboration et la réciprocité.

3 – créer des médias prônant l’authenticité, la valeur artistique et l’utilité sociale.

4 – utiliser les ressources disponibles au plan local, en priorisant les valeurs écologiques et le développement communautaire.

5 – développer de nouveaux outils et propager la connaissance et l’information pour leur démocratisation.

6 – libérer notre travail des contraintes de style, formule et format.

7 – explorer des moyens alternatifs de financement

8 – exprimer et exploiter notre diversité socio-culturelle.

9 – produire des projets ouverts et interactifs; notre public sont des usagers actifs, pas de banals consommateurs.

11 – établir une plateforme multimédia dynamique pour montrer notre travail et les contributions des usagers sympatisants.

10 – assumer l’imperfection tout en continuant à se remettre en question et à améliorer le modèle.

12 – partager le modèle et encourager l’échange d’expériences avec des groupes d’affinités, des clients, des alliés statégiques.

13 – faire la promotion et célébrer les idéaux et valeurs de Makila.

– EN –

Manifesto 1.0

Stop the assembly lines! Media-workers of the world, a historic moment is upon us: from scribes to bloggers, from Lumière’s first cinematographe to the latest camera-phone, the means of production and distribution are back in our hands! For decades, even centuries, a few have tried to limit, distort, and manufacture what we see and hear. Those who hold the keys to the Factory are still trying to keep the gears replicating sugarcoated distractions, offering false hope, masking self-interest. But the walls of the Large Media Factory are cracking, and we, the people who run and feed the machines, are poised to strike open its doors in the Digital Revolution. Our eyes are open to the great potential of this existing infrastructure, and our hands are ready with the skills and tools necessary to pilot it into a new era. By appropriating the Factory, we propose a new model of production – one to incubate, produce, and share meaningful content; to return value to the creative and collaborative effort of media-workers; to answer the needs and demands of a diverse global audience; and to take ownership of the role we can collectively play in defense of our environment and the common good of our fellow citizens. We are interdependent, not just independent. We are Makila.

As Makila, we commit to:

1 – work for fair pay, fair recognition, and equitable say – break the traditional model of owners

hip and redefine authorship

2 – build an environment that stimulates spontaneity, collaboration, and reciprocity

3 – create truthful, artful, and useful media

4 – use cost-efficient means available in our environment and community

5 – develop new tools, and distribute the knowledge to use them

6 – free our work from constraints of genre, formula and format

7 – explore alternative means of funding

8 – express and exploit our socio-cultural diversity

9 – produce open-ended and interactive projects; our audience are active users, not mere consumers

11 – establish an entertaining multimedia platform to showcase our work and our users’ contributions

10 – embrace imperfection while continuing to question and to improve our model

12 – share our model and foster the exchange of experiences with like-minded groups, clients and strategic allies

13 – promote, and celebrate Makila’s ideals and values

Leave a Reply